Il est facile de définir un transistor en général mais pas facile de distinguer son type car il en existe plusieurs. Et à la fin de votre lecture, vous découvrirez les différences qui existent entre ces deux types de transistors. Le but est donc vous faire découvrir facilement les différences entre le transistor bipolaire et le transistor unipolaire.

Généralement, le transistor est utilisé en amplification et en commutation. Tout  type de transistor peut théoriquement jouer ces deux rôles mais il existe certaines différences qu’il faudra impérativement connaitre en tant qu’ambitieux électronicien professionnel.

Qu’est-ce qu’un transistor ?

Le transistor est un composant électronique, qui est basé sur une jonction ou plusieurs jonctions PN suivant son type.  Nombreux le présente comme deux diodes monté en tètes bêches (c’est-à-dire anode de la première diode connectée à la cathode de la deuxième). Un transistor joue un rôle très important en électronique, il nous permet de faire un pont entre l’électronique de commande et l’électronique de puissance.

Le transistor est donc l’élément de base de l’électronique moderne ou l’actuelle technologie de l’électronique. Si les circuits intégrés sont formés d’un grand nombre de transistors regroupés sur la même pastille de semi-conducteur, on trouve aussi dans beaucoup de domaines des transistors.

A lire également :  Comment réaliser un astable à NE555

Il existe trois catégories de transistors : les transistors bipolaires, les transistors à effet de champ à jonction et les transistors MOS.

Les différences entre le transistor bipolaire et unipolaire

1. L’un est commandé en tension (unipolaire), l’autre en courant(Bipolaire)

On parle plus de la polarisation pour un transistor car elle définit son mode d’utilisation. Les transistors bipolaires sont commandés plus en courant de base et permettent de réaliser des amplificateurs très sensibles. Et ça c’est un élément très capital en commande.

2. Le transistor unipolaire a un courant Ig nul

Suivant la tension appliquée entre grille et source, le canal situé entre drain et source va plus ou moins se rétrécir et en conséquence le courant va être modifié. Comme la jonction de grille est bloquée, il n’y a aucun courant qui circule dans cette électrode. C’est là un avantage certain du TEC sur le transistor bipolaire. La commande ne nécessite aucune puissance.
La grandeur d’entrée est la tension VGS entre grille et source alors que c’est le courant de base IB pour le transistor bipolaire. On dit qu’un TEC est commandé en tension alors qu’un transistor bipolaire est commandé en courant. On représente les transistors à effet de champ par leurs symboles normalisés suivant :

symbole TEC canal P et N

Pourquoi transistor bipolaire et transistor unipolaire ?

Cette question susceptible d’avoir une réponse car parfois on  se pose la question de savoir de quel pole il(s) s’agit.

  • Les transistors bipolaires fonctionnent sur base  simultané électrons et des trous (dont les majoritaires et les minoritaires suivant le courant qui traverse la jonction, c’est l’origine du nom transistor bipolaire
A lire également :  Faire des bonnes associations des résistances

  • Les transistors unipolaires fonctionnent sur base unique des porteurs majoritaires, qui sont des trous pour ce type de transistors, c’est l’origine du nom transistor unipolaire.

Quels sont les critères pour choisir un transistor ?

Les critères qui définissent le choix d’un transistor en pratique sont divers, dont je cite ici les limites de grandeurs de polarisation.

Les limites absolues (tension, courant et surtout puissance) et sa rapidité.
Par exemple, pour un transistor bipolaire de type NPN, les valeurs maximales portent sur :

  • la tension entre collecteur et émetteur (Vce),
  • le courant de collecteur (Ic)
  • et la puissance totale, à peu près égale à Vce x Ic ( tension collecteur émetteur multiplié par le courant qui circule dans le collecteur.

La limite sur la tension entre base et émetteur est également très importante, mais ce n’est pas en général un critère de choix du transistor, plutôt un paramètre à prendre en compte lors
de la conception du montage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici